Mise en place des poissons dans le système d’aquoponie : quelques conseils

L’importance du bien-être des poissons en aquaponie

Les poissons sont le moteur de votre système aquaponique, ils fournissent les matières nutritives pour les plantes que vous cultivez et, si vos poissons sont en plus comestibles, ils vous fourniront également une source de protéines ; il est donc important qu’ils se sentent bien dans votre système.

La première règle à observer est d’introduire les poissons une fois que le système est correctement cyclé ! (une fois que la vie microbienne qui transforme l’ammoniac des poissons, substance toxique en nitrate, utilisable par les plantes, est installée)

Choisir la bonne espèce de poissons pour l’aquaponie

Il y a beaucoup d’espèces différentes de poissons qui peuvent être utilisés dans un système aquaponique. Vos poissons doivent être choisis en fonction de la température de l’eau dans laquelle ils vont vivre et évidemment de la facilité d’approvisionnement autour de chez vous. Vous pouvez choisir des poissons comestibles ou, si l’idée ne vous enchante pas, des poissons d’ornement.

La liste des poissons compatibles avec l’aquaponie est longue : Le Barramundi, le poisson-chat, la Carpe, le poisson rouge, la perche de Jade, la carpe koï, la morue de Murray, le Baret ou perche blanche, le Tilapia, la truite, etc.

Cela fera l’objet d’un prochain article !

 

Avant tout, il faut savoir qu’un certain temps est nécessaire pour que le système aquaponique entre en “vitesse de croisière”. Il faudra faire des ajustements et s’approprier la logique de son système et de ses poissons. Alors, nous vous conseillons, si c’est votre premier système d’aquaponie, de commencer avec des poissons rouges puisque ce sont des poissons très robustes, avec une forte tolérance quant à la qualité de l’eau. Ils s’adaptent aussi à une large plage de température.

Où trouver des poissons de qualité ?

Il vaudrait mieux éviter les animaleries qui sont des revendeurs et qui ne sont donc pas des experts en poissons.

 

L’idéal est d’avoir un bon pisciculteur près de chez soi, qui pourra vous fournir des poissons de l’âge et de la taille qui vous conviendra. Il vous assurera de la qualité du poisson et surtout il pourra vous conseiller quant à leurs besoins spécifiques.

 

13063077_1044359538982003_49916255943622227_o

Il est conseillé d’acheter des poissons de taille moyenne pour que l’investissement à la base ne soit pas trop élevé et pour éviter les petits poissons qui sont plus fragiles et pourraient subir la compétition avec les autres.

 

De plus, n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre : les poissons grandissent vite quand ils se sentent bien en aquaponie. N’en achetez pas trop surtout !

 

Et profitez-en pour acheter de la nourriture pour poissons à votre pisciculteur. En effet, la nourriture pour poisson est hors de prix en animaleries alors qu’un pisciculteur vous proposera un meilleur prix sur une nourriture de qualité.

Comment ramener maintenant les poissons jusqu’à chez soi ?

Après avoir été sélectionnés, péchés et mis dans un petit contenant en plastique, les poissons sont extrêmement stressés ! (Ce qui est compréhensible !)

 

Pour le transport, privilégiez un contenant opaque, cela aidera à calmer vos poissons.

 

Évitez tant que possible les mouvements brusques. Peut-être que quelqu’un peut vous accompagner pour tenir le contenant avec les poissons et limiter les mouvements trop brutaux de l’eau ?

 

Si vous habitez à plus d’une heure de là où vous achetez vos poissons, il faudra prévoir une pompe à air d’aquarium (certaines peuvent, avec un transformateur, se brancher sur l’allume-cigare) pour oxygéner l’eau de vos poissons pendant le transport.

Une fois arrivés chez soi

Il est préférable de ne pas mettre tout de suite les poissons dans le système d’aquaponie mais plutôt de prendre le temps (quelque jours) d’observer ses poissons et s’assurer qu’ils sont tous en bonne santé.

Il faut absolument éviter d’introduire des poissons qui auraient des points blancs ou un voile blanchâtre sur la peau.

 

Ne pas nourrir les poissons tout de suite. Avec le stress, ils ne mangeraient pas beaucoup et la nourriture viendrait polluer l’eau.

 

Habituez-les progressivement à l’eau de votre système pour éviter les chocs entre deux milieux de vie trop différents. Notamment, les eaux de pisciculture sont souvent issues d’eaux de rivière très calcaires. Votre système n’aura pas le même pH, faites attention à cela lors du transfert ! Mélangez les eaux, attendez quelques heures et vous pourrez transférer vos poissons.

Transférer les poissons dans le système aquaponique

Il faut essayer de toucher le moins possible les poissons. Ce moment est le dernier moment de stress pour eux. Nous vous conseillons donc d’utiliser une épuisette !

 

N’oubliez pas de les peser, au moins quelques uns pour connaître la biomasse que vous avez dans votre système et pouvoir mieux gérer l’évolution et le rationnement des poissons par la suite.

 

Les premiers jours sont sensibles, venez souvent leur rendre visite pour voir si tout va bien. Vous verrez vite à leur comportement s’il y a un problème. Parmi ce qui pose le plus souvent problème : un bassin trop exposé au soleil ou un manque d’oxygène. Dans les deux cas, une solution est vite trouvée !

©2019 - L'Autre Campagne - tous droits réservés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?