Origine et présentation de l’entreprise

Ferme hydroponie aquaponie système hydroponique aquaponique

Pour la diversité et le goût

Voici en quelques mots les problématiques qui sont à l’origine de notre envie d’installation agricole :

L’agressivité de la culture conventionnelle et les exigences de nos circuits production-consommation beaucoup trop complexes ont fini par avoir raison de la diversité de ce que l’on cultive et consomme. Aujourd’hui, la biodiversité de milliers de fruits et légumes se retrouve menacée d’extinction et cette agriculture ne convient plus à nos sociétés de plus en plus urbaines et exigentes en qualité alimentaire.

La solution proposée

C’est de ce constat qu’est née l’idée de L’Autre Campagne et de l’envie de participer à la diversification des plantes cultivées et à l’enrichissement des formes d’agricultures. Dans ce cadre, l’hydroponie et/ou l’aquaponie nous permettent de produire dans tous les contextes, urbains, stériles, intérieurs… une gamme très large et inédite de végétaux qui ne serait pas possible en terre.

L’origine du projet

C’est dans cet ensemble de préoccupations que Lucille s’est intéressée de près à la diversification des plantes cultivées et consommables. Elle s’est rapidement passionnée notamment pour les plantes sauvages comestibles ou les plantes ornementales comestibles. Elle a donc développé une collection personnelle de plantes originales et inattendues mais toujours comestibles grâce à différents voyages à travers le monde.
Mais c’était une collection difficile à entretenir en terre puisque chaque plante demandait des conditions culturales très différentes les unes des autres.
Du plus, vivant à ce moment-là en ville, elle s’est posée la question de l’agriculture urbaine. Grâce à Bruno Bonamino qui connaissait et pratiquait déjà la culture hydroponique en Argentine, elle a essayé d’installer sa collection dans ce mode de culture hors-sol. Cette culture s’est avérée miraculeuse pour les plantes : toutes y ont trouvé leur place et ont doublé de volume, d’abondance et de goûts.
Ensuite, la rencontre avec de nombreux chefs de cuisine nous ont convaincu que ces plantes avaient du potentiel et pouvaient trouver preneurs auprès des chefs gastronomiques.
C’est comme cela que l’aventure commença…
«Nourrir l’humanité de demain, c’est compter sur toutes les formes d’agricultures, fondées sur les avancées scientifiques et technologiques les plus avancées et toutes celles, plus locales, qui sont des réservoirs de goût mais aussi de diversité génétique.» Les jardins de l’agrodiversité — De Darwin à Lévi-Strauss, L’homme et la diversité en danger, Pascal Picq

©2019 - L'Autre Campagne - tous droits réservés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?